Portez vos casques ! Témoignage

Salut à tous les grimpeurs d’Annecy Escalade,

 

Ici Juliette, grimpeuse dans notre cher club depuis quelques années. Pour ceux qui ne sont pas au courant ou qui ne me connaissent pas, j’ai eu une petit accident il y a deux semaines qui se termine bien mais qui aurait pu se révéler bien plus dramatique. Je tenais à vous faire un retour sur mon expérience afin de mettre en garde certains comme moi qui pensaient que l’escalade en couenne c’était pas très dangereux et pour que mon accident serve à quelque chose.

 

Allez je vous raconte notre petite aventure.

Nous étions parties grimper avec Clémentine ( notre super initiatrice du club avé l’accent du Tarn) au rocher du Béard prêt du Parmelan un beau dimanche ensoleillé. En préparant mes affaires la veille, je m’interroge sur la nécessité de prendre mon casque et puis je me dis, “j’ai déjà la corde, j’ai pas envie de me charger davantage parce que je suis fatiguée” et puis ” c’est que de la couenne”. A un moment j’hésite en me disant ” le rocher est péteux là-bas” mais je me dis qu’il est assez parcouru et qu’il n’y a pas de raison que je me prenne une pierre alors que ça ne m’est jamais arrivé avant.

Donc nous voilà parties pour grimper le lendemain. Clém part la première dans une 6a au début de la falaise et je l’assure au Reverso. Au bout de la quatrième dégaine, la prise lui reste dans la main ce qui l’a fait chuter. Elle n’a pas le temps de me prévenir car tout se passe très vite et le pavé qu’elle décroche atterrit rapidement sur ma petite tête nue. Je tiens quand même la corde malgré le choc, par je ne sais quel miracle ou réflexe bien encré. Et là je comprends que ça ne va pas du tout. Clém réagit très bien et trés vite: elle se vache puis descend par ses propres moyens en rappel, car je ne suis plus en état de l’assurer suite au choc.

Au final hélitreuillage par le Dragon 74, je m’en tire avec un bon traumatisme crânien (fracture du crâne et collection de sang dans la boite crânienne). Ca m’a valu 5 jours d’hospitalisation, et en principe pas de séquelles. Je m’en tire très bien.

Bref en dehors du fait que je ne souhaite ça à personne comme souffrance, je voulais juste vous alerter sur le fait que les accidents ça n’arrive pas qu’aux autres comme j’avais tendance à le penser.  On a frôlé la catastrophe, j’aurais pu lâcher la corde et Clém dévaler jusqu’au sol avec des conséquences bien plus graves pour elle et moi. Laquelle des deux aurait pu prévenir les secours? Un traumatisme du rachis c’est souvent extrêmement grave. Bref une seule blessée c’est plus pratique et Clém a géré le passage de l’alerte au 15 comme une chef.

 

Tout cela pour vous mettre en garde sur la nécessité de porter un casque même quand on a de l’expérience en falaise. J’ai débuté en extérieur avec Annecy Escalade et on avait l’obligation de porter un casque. Et bien je regrette de ne pas avoir gardé cette habitude. On voit les forts grimpeurs assurer sans casque en falaise, on fait rapidement pareil parce qu’on est mieux les cheveux au vent et que c’est plus photogénique.

Après, certains diront que ça tient à la falaise, que tout le monde sait que le rocher est mauvais là-bas. Je le savais aussi, mais je n’ai quand même pas pris mon casque pour autant. J’avais ( comme bon nombre d’entre vous je pense) déjà esquivé un paquet  de cailloux auparavant, mais cette fois ça n’a pas fait.

Alors que vous soyez débutants ou bien confirmés, pensez bien au casque en extérieur, mon accident était largement évitable. Ca mobilise des secouristes, un hélicoptère, des gens qui risquent leur vie pour la votre,  je ne suis pas fière de ça du tout.

Après je ne cherche pas à faire peur, à être “rabat- joie” ou moralisatrice, chacun fait comme il veut, mais je me dis que si j’avais eu écho de ce genre d’expérience avant, j’aurais peut-être pris mon casque ce jour là.

C’est un réflexe simple à garder mais qui peut éviter bien des problèmes. Alors si mon expérience peut servir à épargner d’autres crânes j’en serais super contente.

J’espère vous revoir au club dès que je serai complètement remise sur pieds. Je vais globalement beaucoup mieux.

Bonne grimpe à tous et n’oubliez pas comme moi les règles de sécurité de base et comme dit Flo, initiateur extérieur du club, l’escalade en falaise ça reste dangereux.

 

Juliette MOTTINI